Bons réflexes

L'alerte est donnée par sirène

reconnaitre le signal d'alerte

Consignes à suivre

Vous résidez ou travaillez dans la zone à risques d’une installation nucléaire.

En cas d’alerte, respectez les consignes de protection des pouvoirs publics  diffusées par la radio (France Bleu, France Info, etc.), la télévision (France Télévision) et le site internet de votre préfecture.
Pensez à vous doter, en amont, d’une radio à pile et de piles de rechange.

Les 3 règles à suivre pour assurer sa protection :


1. Mettez-vous à l'abri

C'est le premier réflexe à avoir en cas d’accident nucléaire.

  • Mettez-vous à l’abri dans le bâtiment le plus proche, fermez portes et fenêtres.
  • Tenez-vous informé et respectez les consignes des autorités.
  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école, restez à l'abri.
  • Évitez de passer des appels téléphoniques.

2. Si le préfet en donne la consigne (par radio, TV), prenez de l’iode

L’iode en comprimé évite à l’iode radioactif de se fixer sur la glande thyroïde. Il peut être dissous dans une boisson.

La posologie est la suivante :

  • Adulte, femme enceinte, enfant de plus de 12 ans : 2 comprimés de 65 mg
  • Enfant de 3 à 12 ans : 1 comprimé de 65 mg
  • Enfant de 1 mois à 3 ans : 1 demi comprimé de 65 mg
  • Bébé de moins de 1 mois : 1 quart de comprimé de 65 mg

Attention : prendre de l’iode trop à l’avance diminue son efficacité. Il est important de suivre les consignes du préfet.


3. Préparez-vous à être évacués

L’évacuation n’est pas toujours nécessaire. Appliquez-la uniquement sur demande du préfet.

  • Rassemblez vos affaires indispensables (papiers d’identité, médicaments, argent) dans un sac bien fermé.
  • Coupez le gaz.
  • Fermez les volets, les fenêtres et les portes à clef.
  • Rejoignez le lieu de regroupement qui vous aura été indiqué.
  • Les enfants à l’école seront conduits de leur côté dans des établissements hors de la zone à risque ; le rapprochement des familles se fera dans un deuxième temps.

Dès la fin d’alerte, sortez de votre lieu de mise à l’abri.

Reconnaître la sirène de fin d'alerte

Restez attentif à d’éventuelles consignes complémentaires des autorités.

Consulter la fiche des bons réflexes de la mairie de Saint-Paul-lez-Durance


Les comprimés d'iode


Pour renforcer la protection préventive des populations riveraines du site de Cadarache, des comprimés d'iode sont distribués aux habitants et aux établissements dans le périmètre du PPI de Cadarache .

Cela concerne les habitants des communes de Saint-Paul-lez-Durance, Vinon-sur-Verdon, Ginasservis, Rians, Corbières, Beaumont-de-Pertuis et Jouques (voir carte ci-dessous).

Les boîtes de comprimés d'iode doivent être conservées à domicile dans des armoires à pharmacie.

L'iode stable (iodure de potassium) en comprimé est un médicament efficace uniquement en cas de rejet d'iode radioactif : il empêche la concentration de l'iode radioactif par la thyroïde. Une dose assure une protection efficace durant 24 heures.
 
Il faut attendre l'ordre du préfet pour prendre les comprimés.

Consulter la fiche dossier


Le Plan Particulier d'Intervention (PPI)

Aucun accident nucléaire entraînant des conséquences pour la population n’a été déploré à Cadarache à ce jour.

Les dispositifs et procédures de prévention mis en place et le contrôle exercé par l’Autorité de sûreté nucléaire permettent de réduire au maximum tout risque d'accident. Par ailleurs, les installations nucléaires de base de Cadarache, dédiées à la recherche, ont une puissance réduite et utilisent des quantités de matières radioactives très inférieures à celles d'une centrale nucléaire EDF.

Même s’il est très réduit, un tel risque existe quand même et il convient de protéger les personnes dans la zone la plus exposée, un périmètre de 5 kilomètres autour du Centre (périmètre PPI).

En cas d’accident, le Préfet déclenche le Plan Particulier d’Intervention (PPI) qui organise les moyens d’intervention et de secours.

Des exercices sont régulièrement organisés pour tester le PPI avec tous les acteurs concernés, auxquels la CLI est associée.

Le PPI de Cadarache sera révisé en 2017.

Qu'est-ce qu'un PPI ?

Consulter le PPI du CEA Cadarache

Consulter la fiche ASN LES SITUATIONS D’URGENCE NUCLÉAIRE : Anticiper et gérer un accident nucléaire

 

 

Le périmètre du PPI du CEA Cadarache (cliquer sur l'image)
    Flux RSS

UNE PETITE INTRODUCTION A LA RADIOACTIVITE

En savoir plus


L'énergie nucléaire


BASE DE CONNAISSANCES


LES DOSSIERS PEDAGOGIQUES DE L'ASN


Information & Participation des citoyens